DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La révolution numérique, menace pour les emplois ?


Europe

La révolution numérique, menace pour les emplois ?

Franck de Bruxelles :

“La révolution numérique dans les entreprises, les progrès technologiques et la robotisation détruisent-ils plus d’emplois qu’ils n’en créent ?”

La réponse de Per Strömbäck, fondateur et rédacteur en chef de Netopia, un forum sur la société numérique :

“Bien entendu, ce n’est pas la première fois que la technologie est accusée de détruire les emplois. Le président de Google Eric Schmidt que l’on ne peut pas vraiment accuser de ne pas participer à la révolution numérique a parlé l’an dernier de course entre l’homme et l’ordinateur et il a dit qu’il fallait que l’homme gagne. Il estime ainsi que le rythme du changement est plus rapide cette fois et qu’il sera peut-être plus difficile pour les hommes et la société de s’y adapter. C’est cela, le défi.

D’autres affirment également que certains emplois peuvent être assurés par des robots. Mais il y en a aussi comme les postes de jardiniers, coiffeurs ou dans la vente où les hommes peuvent très difficilement être remplacés par des robots. Donc quand on regarde ce phénomène, des nuances apparaissent.

En tout cas, une chose est sûre : la révolution numérique permet des gains de productivité dans de nombreux cas.
Mais il revient aux propriétaires et aux managers des entreprises, ainsi qu‘à nous en tant que société, de décider comment on utilise ces gains de productivité.

On peut s’en servir pour faire de la rationalisation – ce qui détruit des emplois -, ou pour mettre en place des investissements, une meilleure formation, de nouvelles offres, etc. Les entreprises ont des choix à faire en interne Donc on n’est pas dans le “laissez-faire” : “des emplois dépassés sont détruits, d’autres seront créés”.
C’est plus une question de responsabilité et de choix. C’est une opportunité et on peut décider de ce qu’on fait de cette révolution.”

ALL VIEWS

Touchez pour voir