DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moment de vérité pour l'Union européenne face à la crise migratoire.

La Commission européenne le confirme, elle souhaite que les Etats membres accueillent 120 000 réfugiés supplémentaires. Elle en fera l’annonce

Vous lisez:

Moment de vérité pour l'Union européenne face à la crise migratoire.

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne le confirme, elle souhaite que les Etats membres accueillent 120 000 réfugiés supplémentaires. Elle en fera l’annonce officiellement la semaine prochaine, par la voix de son président, Jean-Claude Juncker. Trois pays bénéficieront de ce soutien: la Hongrie, l’Italie et la Grèce. La Grèce, qui avec ses nombreuses îles, doit en effet faire face à une situation sans précédent.
C’est la raison pour laquelle le premier vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, et le Commissaire chargé de la Migration, Dimitris Avramopoulos, se sont rendus sur une des îles les plus touchées, l‘île de Kos. Pour Frans Timmermans la situation prouve que cette crise « est un défi international qui réclame des réponses à l‘échelle européenne, qui réclame la solidarité européenne. En fait nous faisons face à un moment de vérité dans l’histoire européenne.”
La Commission compte donc soutenir la mise en oeuvre d’un point d’accueil dans la ville grecque du Pirée. Ce centre permettra de traiter plus rapidement l’identification des demandeurs d’asile . Mais l’institution appelle dans le même temps les Etats membres à poursuivre leurs efforts en vue de parvenir à une réponse commune face à cette crise.