Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Pétrole : Goldman Sachs n'exclut pas une chute du prix du baril à 20 $

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Pétrole : Goldman Sachs n'exclut pas une chute du prix du baril à 20 $

<p>La baisse du prix du pétrole pourrait continuer jusqu‘à atteindre vingt dollars le baril. Les analystes de Goldman Sachs n’excluent en tout cas pas cette possibilité. </p> <p>La banque d’affaires américaine explique que le marché du pétrole est encore plus excédentaire que prévu et que ce surplus devrait persister en 2016.</p> <p>En cause : la poursuite de la croissance de la production de l’<span class="caps">OPEP</span>, le ralentissement de celle de la demande qui pourrait encore s’accentuer avec l’essoufflement de l’activité en Chine et son impact négatif sur les pays émergents.</p> <p>Le marché a besoin que la production hors-Opep décline large en 2016. Le marché a besoin que la production hors-Opep décline largement en 2016. Un rapport de l’Agence internationale de l‘Énergie fait d’ailleurs état d’une baisse de l’offre américaine.</p> <p>Mais globalement le surplus mondial ne se résorbe pas assez rapidement.</p> <p>Les pays membres de l’<span class="caps">OPEP</span>, Arabie Saoudite en tête, ont produit sur l’année écoulée beaucoup plus de pétrole que le marché peut absorber, entraînant cette chute des cours.</p> <p>Les cours, tombés pendant l‘été sous les 40 dollars le baril, hésitent depuis le début du mois autour de 45 dollars.</p>