DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Parlement européen soutient la relocalisation obligatoire des réfugiés


Le bureau de Bruxelles

Le Parlement européen soutient la relocalisation obligatoire des réfugiés

Les députés européens apportent leur soutien au plan de la Commission de rendre obligatoire la répartition de 120 000 réfugiés. Ce vote est le résultat d’une procédure d’urgence décidée par le président du Parlement.
Le premier vice-président de la Commission européenne s’est déplacé lui-même pour appeler les élus à soutenir les propositions de son institution. Pour Frans Timmermans « Nous ne plaidons pas pour une ouverture de toutes les frontières. Mais nous plaidons pour défendre nos valeurs. »
A l’issue de ce scrutin, 124 eurodéputés ont tout de même voté contre le plan de la Commission. Les conservateurs britanniques contestent particulièrement cette approche. Ils estiment qu’ouvrir les portes de l’Europe n’est pas la bonne réponse à cette crise migratoire. Le député Ashley Fox juge aussi qu’il est dangereux «  que l’Union européenne ordonne aux États membres d’accueillir contre leur gré des réfugiés. »
Le Parlement n’a pas de pouvoir décisionnel dans ce dossier mais sa consultation demeure indispensable. Mais c’est surtout un message politique envoyé aux pays membres quelques jours avant la nouvelle réunion extraordinaire, mardi prochain, des 28 ministres de l’Intérieur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Commission fait une nouvelle proposition pour le TTIP