DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Participation record en Catalogne


Espagne

Participation record en Catalogne

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Artur Mas a le sourire, à Barcelone, malgré les cris de ses opposants.

Le président de la Catalogne, à l’initiative des élections législatives anticipées de ce dimanche, appartient à la coalition indépendantiste, favorite du scrutin.

Et, quelle que soit l’issue du vote, ces élections sont déjà un succès en terme de participation.

A 13h, 35% des inscrits s‘étaient déplacés aux urnes, un record. Un taux de plus de 5 points supérieur à celui de 2012, dans cette région située au nord-est de l’Espagne.

Un scrutin historique

“Tout le monde sait que pour ce scrutin, l’enjeu dépasse le simple renouvellement du parlement catalan. Ce sont des élections extraordinaires parce qu’elles portent sur l’avenir de la Catalogne”, a estimé Artur Mas.

Parmi les 5,5 millions de votants, le ministre espagnol de l’Intérieur, qui réside dans la région.

Le gouvernement espagnol compte sur la prudence des Catalans

Il compte, comme le gouvernement, sur la prudence des Catalans pour ne pas donner aux indépendantistes le pouvoir de lancer la procédure de divorce avec le reste du pays.

“J’espère juste que les parlementaires qui vont être élus vont former une chambre unie, un organe visant l’union et non la division”, a déclaré Fernandez Díaz

Le Parlement compte 135 sièges.

La coalition gauche-droite, Junts Pel Si (Ensemble pour le oui), va particulièrement surveiller le score de CUP, une formation indépendantiste de gauche avec qui elle pourrait s’allier au parlement.

Si les deux groupes obtiennent la majorité absolue, ils ont promis de lancer la procédure de sécession pour faire de la Catalogne* un état indépendant en 2017*, au grand dam des représentants du Parti Populaire.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des milliers de Polonais contre les migrants, le gouvernement lance une campagne anti-haine