DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Knock, Knock" : Keanu Reeves n'aurait pas dû ouvrir la porte

Vous lisez:

"Knock, Knock" : Keanu Reeves n'aurait pas dû ouvrir la porte

Taille du texte Aa Aa

Quand un weekend de la fête des pères se transforme en cauchemar pour Keanu Reeves. L’acteur canadien va vivre des heures terrifiantes dans “Knock

Quand un weekend de la fête des pères se transforme en cauchemar pour Keanu Reeves. L’acteur canadien va vivre des heures terrifiantes dans “Knock Knock” d’Eli Roth. Un thriller érotique où le père de famille dévoué qu’il campe accueille chez lui deux jeunes femmes égarées, les actrices Lorenza Izzo et Ana de Armas. Une bonne action qui va très mal tourné. Les deux jeunes femmes n’ont qu’une idée en tête, le séduire.
_“Quelle est l’histoire ? Evan laisse échapper son côté animal explique Keanu Reeves, les filles apprécident cette situation, il y a une complicité entre elles pour prendre possession de cet homme;
elles sont comme des succubes et il lui est comme inconscient, il y a des éclairs et de la pluie et il est tout simplement déchaîné.”_

Keanu Reeves va se retrouver piégé. La séduction se révèle diabolique. Commence alors un jeu de massacre, un jeu du chat et de la souris.

“Knock Knock” d’Eli Roth avec Keanu Reeves est déjà en salles.