DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premiers pas du plan européen de relocalisation


Le bureau de Bruxelles

Premiers pas du plan européen de relocalisation

Un avion de la police financière et douanière italienne s’est envolé avec 19 réfugiés venus d’Érythrée à son bord. Si les chiffres peuvent sembler modestes, pour l’Union européenne ce vol est chargé de symbole puisqu’il s’agit des premiers demandeurs d’asile à bénéficier du système de relocalisation entre les États membres. Ils quittent donc leur pays d’arrivée en Europe, l’Italie, pour rejoindre la Suède.
Le Commissaire européen chargé de la migration avait fait le déplacement à Rome à cette occasion. Mais Dimitris Avramopoulos a aussi souhaité rappeler certaines limites.“La relocalisation ne se fait pas selon le souhait des réfugiés. C’est à nous d’indiquer où ils seront relocalisés. Et s’ils ne sont pas d’accord alors malheureusement ils doivent savoir qu’ils devront retourner chez-eux”.
Le plan d’action européen prévoit la répartition en deux ans de 160 000 demandeurs d’asile basés actuellement en Italie et en Grèce.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Nouvelles initiatives de l'UE face à la crise des réfugiés