DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : déchiffrer les chiffres de Frontex

L’Agence européenne de surveillance des frontières a dévoilé ses dernières statistiques sur le nombre total de migrants ayant franchi les frontières

Vous lisez:

Migrants : déchiffrer les chiffres de Frontex

Taille du texte Aa Aa

L’Agence européenne de surveillance des frontières a dévoilé ses dernières statistiques sur le nombre total de migrants ayant franchi les frontières extérieures de l’UE. Entre le 1er janvier et le 30 septembre, le chiffre de 710 000 migrants a été annoncé .

Mais une mise au point est intervenue quelques heures après. Certains migrants ont pu être compté deux fois, a rectifié l’Agence, et de préciser “des entrées illégales ont pu être tentées par une seule personne plusieurs fois”, autrement dit “des personnes qui ont été comptées à leur arrivée en Grèce ont été de nouveau comptés en entrant dans l’UE une deuxième fois en Hongrie ou en Croatie”.

Nando Sigona, un chercheur de l’Université de Birmingham, spécialiste des questions migratoires, a soulevé la polémique. “Je suis surpris de la manière dont Frontex publie des statistiques aussi sensibles de manière si légère”, déclare t-il.

Joint par Euronews, une porte-parole de Frontex a reconnu que les migrants pouvaient être “comptés deux fois”, “nous utilisons juste les chiffres que nous fournissent les Etats membres” a-t-elle expliqué. Et de confirmer qu‘à l’avenir, les statistiques continueront à être publiés de la même manière, mais avec une mention précisant que certains migrants pouvaient être “comptés deux fois”.

En matière de chiffres, le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés recense seulement les migrants arrivés en Europe par la mer. L’Office Internationale des Migrations a également ses propres statistiques. Voici une mise en perspective de ces trois sources.

Dans tous les cas, les “vrais” chiffres de l’immigration sont quasiment impossibles à obtenir, car nombre de clandestins passent entre les mailles des statistiques.