DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le flux des migrants traversant les Balkans s'est redirigé vers la Slovénie

C’est la conséquence directe de la fermeture la nuit dernière de la frontière hongro-croate par Budapest. A la mi-journée, quelques 600 personnes

Vous lisez:

Le flux des migrants traversant les Balkans s'est redirigé vers la Slovénie

Taille du texte Aa Aa

C’est la conséquence directe de la fermeture la nuit dernière de la frontière hongro-croate par Budapest. A la mi-journée, quelques 600 personnes étaient entrées en Slovénie depuis la Croatie par le train ou en autocar et au moins 1800 autres devaient y arriver. Ces migrants sont principalement originaire de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.

Partisan d’une ligne dure dans le dossier sensible des migrants, le porte-parole du gouvernement hongrois a précisé sa position : “la Hongrie a décidé de réintroduire temporairement des contrôles à sa frontière avec la Slovénie afin d‘éviter une entrée de migrants depuis ce pays et alors que des migrants venant de Croatie sont redirigés vers la Slovénie. Cette décision a été prise en respectant les règles des accords de Schengen”.

Budapest ne cesse de durcir le ton

La Hongrie a désormais fermé ses frontières avec la Slovénie, la Serbie et la Croatie. Des décisions justifiées par l’absence de déploiement de force européenne à la frontière turco-grecque destinée à tarir rapidement les arrivées de réfugiés.

Budapest a en outre installé une imposante clôture de barbelés à sa frontière avec la Croatie où plus de 170 000 personnes ont transité en un mois. Une clôture qui rappelle celle déjà mise en place à sa frontière avec la Serbie depuis la mi-septembre.