DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Netanyahu à Berlin : commentaires sur la Shoah et les tensions israélo-palestiniennes


Allemagne

Netanyahu à Berlin : commentaires sur la Shoah et les tensions israélo-palestiniennes

La polémique sur l’Holocauste s’est invitée à la rencontre Merkel Netanyahu. La chancelière allemande accueillait le Premier ministre israélien ce mercredi à Berlin.
La veille, Benjamin Netanyahu avait évoqué le rôle joué en 1941 par le grand mufti de Jérusalem de l‘époque qui, d’après le dirigeant israélien, aurait donné l’idée à Hitler d’exterminer les juifs d’Europe.
De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une déformation de l’histoire (voir ici”:http://fr.euronews.com/2015/10/21/netanyahu-accuse-de-deformer-l-histoire/).

Angela Merkel a rappelé, quant à elle, la responsabilité de l’Allemagne dans l’Holocauste. “Je peux dire que nous sommes conscients de la responsabilité des nazis dans cette rupture dans la civilisation qu’a constitué la Shoah. Nous ne voyons aucune raison de changer notre perception de l’histoire tout particulièrement en la matière. Nous continuons à assumer la responsabilité allemande dans la Shoah”, a-t-elle affirmé.

Autre sujet de discussion entre les deux dirigeants : la situation au Proche-Orient, avec les violences entre Palestiniens et Israéliens. La chancelière allemande a appelé à une “désescalade” des tensions.

Benjamin Netanyahu a, lui, appelé la communauté internationale à exiger du président palestinien qu’il “cesse les incitations” au terrorisme. “Israël veut la paix, a-t-il assuré. Je veux la paix, une paix fondée sur une reconnaissance mutuelle, avec des garanties de sécurité autorisant l‘état d’Israël à se défendre par lui-même.”

Au même moment, une centaine de personnes manifestait à l’extérieur des bureaux de la chancelière. Un rassemblement pour critiquer la visite de Benjamin Netanyahu et dénoncer la politique israélienne vis-à-vis des Palestiniens.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Netanyahu revient sur la polémique autour de ses propos sur la Shoah