DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

OTAN/Exercice militaire en Hongrie : un message à la Russie


Hongrie

OTAN/Exercice militaire en Hongrie : un message à la Russie

L’exercice était prévu de longue date. Mais il a fait office de piqûre de rappel pour les Russes. Mercredi, sous la bannière de l’OTAN, Américains et Hongrois ont cloturé un vaste exercice militaire conjoint baptisé “Le Brave soldat” dans la région de Várpalota, à l’ouest de la Hongrie.

Chaque exercice militaire de ce type envoie toujours un message

“Chaque exercice militaire de ce type envoie toujours un message”, explique Gábor Böröndi, Brigadier Général, chef des Armées. “Lorsque la crise en Ukraine a commencé et que la Russie est intervenue dans les affaires internes de l’Ukraine, l’OTAN a ordonné une série d’exercices militaires en Europe. Et l’opération conjointe menée par forces armées américaines et la Défense hongroise fait artie de ces exercices.”

L’opération a impliqué au total 900 militaires tous placés sous commandement hongrois en coopération avec des officiers roumains et croates. Signe que l’opération s’adressait bien à la Russie : un Ukrainien avait été invité en tant qu’observateur bien que l’Ukraine ne fasse pas partie de l’OTAN.

Derrière chaque opération militaire se cache souvent des tractations diplomatiques, explique Beatrix Asboth, notre correspondante à Budapest. L’année dernière, un homme d’affaires hongrois avait été banni des Etats-Unis provoquant certains remous avec Washington. Depuis, il semble que les deux pays aient réglé leur différend diplomatiques”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Netanyahu revient sur la polémique autour de ses propos sur la Shoah