DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat d'Ankrara : en campagne, Erdogan accuse aussi le PKK

Après le double attentat du 10 octobre qui a fait 102 morts à Ankara le président turc accuse. Pour Tayyip Erdogan cette attaque aurait été perpétrée

Vous lisez:

Attentat d'Ankrara : en campagne, Erdogan accuse aussi le PKK

Taille du texte Aa Aa

Après le double attentat du 10 octobre qui a fait 102 morts à Ankara le président turc accuse. Pour Tayyip Erdogan cette attaque aurait été perpétrée conjointement par plusieurs groupes terroristes. Son Premier ministre avait déjà évoqué cette hypothèse au lendemain des attentats. Erdogan enfonce donc le clou impliquant également les rebelles kurdes du PKK.

Selon Tayyip Erdogan, cet attentat était “une attaque collective. Daesh, le PKK et Mukhabarat sont impliqués. L’organisation terroriste PYD (Democratic Union Party) au nord de la Syrie est aussi impliquée. Ils ont tous plannifié cette attaque ensemble.”

L’attentat avait visé un rassemblement pour la paix à l’appel de militants de gauche et de la cause kurde.

Côté judiciaire, l’enquête progresse. L’un des deux kamikazes identifié aurait combattu dans les rangs de l’Etat islamique en Syrie.

A la veille des élections législatives du 1er novembre, le président Erdogan reste sur la sellette : il est accusé par l’opposition d’avoir délibérément négligé la sécurité de la manifestation du 10 octobre.