DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les images fortes de la libération des otages d'Etat islamique


Irak

Les images fortes de la libération des otages d'Etat islamique

L’opération a eu lieu tôt jeudi, mais les images nous parviennent aujourd’hui. Dans le nord de l’Irak, les forces kurdes épaulées par l’armée américaine ont libéré 70 otages de l’Etat islamique. Parmi eux, plus de 20 membres des forces de sécurité irakiennes, et des anciens jihadistes accusés de trahison. Les otages étaient sur le point d‘être exécutés et jetés dans quatre fosses communes.

Dans cette bataille, un Américain de 39 ans a perdu la vie. La dépouille du sergent chef Joshua Wheeler a été rapatriée chez lui dans le Delaware. Ce soldat d‘élite habitué des missions secrètes est le premier Américain à mourir depuis 2011 en Irak.

Les Américains qui y sont déployés ne participent pas au combat habituellement. Mais le sergent chef est venu en aide aux peshmergas pris sous le feu de l’Etat islamique. Et vendredi le secrétaire américain à la Défense a laissé entendre que ses soldats pourraient de nouveau participer à des opérations terrestres en Irak, même si Barack Obama a toujours promis “no boots on the ground”, pas de soldats sur le terrain. “Quand nous aurons des opportunités de mener des actions pour avancer efficacement la campagne” contre le groupe Etat islamique, “nous les saisirons”, a déclaré Ashton Carter. Cela ne veut pas dire “que nous adoptons une mission de combat” en Irak, a-t-il immédiatement nuancé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Législatives en Pologne : les conservateurs favoris