DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives confirmées au 20 décembre en Espagne, le scrutin s'annonce très ouvert


Espagne

Législatives confirmées au 20 décembre en Espagne, le scrutin s'annonce très ouvert

Mariano Rajoy, le chef du gouvernement conservateur sortant a précisé la date de l‘élection aux médias. Il compte surfer sur le recul des chiffres du chômage pour obtenir un second mandat alors que les sondages prédisent un parlement sans majorité absolue. “C’est l’une des plus intenses législatures de notre démocratie qui a pris fin et je suis fier de dire que notre pays a montré de l‘énergie et une extraordinaire capacité à surmonter une situation difficile en un temps record”.

La reprise économique est le thème central de la campagne du Parti populaire au pouvoir, mais il est talonné par les socialistes du PSOE, les libéraux de Ciudadanos et la gauche anti-austérité Podemos qui critiquent la précarité des nouveaux emplois.

Autre thème explosif, le devenir de la Catalogne. Attaché à l’unité du royaume d’Espagne, Mariano Rajoy a rappelé que c‘était à l’ensemble du pays qu’il revenait de choisir et non à quelques personnes.

Ironie du sort, le nouveau parlement régional a pris ses fonctions à Barcelone au moment où Rajoy s’exprimait. Les dernières élections régionales ont envoyé une majorité indépendantiste en terme de siège même si cette dernière est très diverse dans sa composition.

La nouvelle présidente du parlement régional catalan, Carme Forcadell a réaffirmé qu’il “s’agissait d’un parlement souverain qui veut représenter un peuple libre” et d’ajouter : “vive le peuple souverain et longue vie à la république catalane”.
La session inaugurale s’est conclue par l’hymne catalan repris par les indépendantistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crise migratoire : les pays des Balkans invités à mieux coordonner leurs actions