DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Parlement européen confirme la neutralité du net


Le bureau de Bruxelles

Le Parlement européen confirme la neutralité du net

Les députés européens ont gravé dans le marbre le principe de la neutralité du net au sein de l’Union européenne. Derrière cette expression se cache en fait l’idée de garantir le même traitement à tous les flux de données sur la toile quels que soient le contenu, l’origine, le service ou encore le destinataire. Pour le vice-président de la Commission européenne en charge du Marché unique numérique, Andrus Ansip, cette législation empêchera ainsi les fournisseurs de réguler internet par le ralentissement ou le blocage de certains éléments. «  Les fournisseurs internet ne peuvent pas décider qui seront les gagnants et les perdants sur le net ou décider quels contenu ou service sont disponibles “, insiste-t-il.
Cet accord doit donc éviter la mise en œuvre d’une toile à deux vitesses. Malgré cela, la députée européenne du parti pirate, Julia Reda, s’interroge sur la volonté réelle des États membres. La parlementaire se demande pourquoi le Conseil, l’institution qui représente les 28 capitales, ne veut pas inscrire l’expression « neutralité du net » dans le document.
Ce texte s’inscrit en fait dans un ensemble législatif plus vaste, appelé « paquet Telecom », qui comprend aussi la fin en 2017 des frais d’itinérance, ou de roaming, pour les utilisateurs de téléphone portable à l‘étranger.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le Parlement cherche les responsabilités dans le scandale Volkswagen