DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etat islamique revendique le bain de sang à Beyrouth


Liban

Etat islamique revendique le bain de sang à Beyrouth

Le groupe Etat islamique a revendiqué dans la soirée le double attentat qui a fait un peu plus tôt 43 morts au moins à Beyrouth. Les jihadistes sunnites ont ciblé un fief du Hezbollah chiite dans la banlieue sud de la capitale libanaise. Un véritable carnage, devant un centre commercial de la rue al-Hussiniyé, dans le quartier de Bourj al-Barajné.
Les terroristes affirment avoir fait exploser une mobylette piégée, puis un kamikaze s’est fait ensuite sauter au milieu des secours. Une version un peu différente de la police qui évoque, elle, deux kamikazes.

Les hôpitaux des quartiers voisins sont débordés par les arrivées de blessés, ils sont près de 200.

Le fief du Hezbollah libanais renoue avec la violence

C’est la première attaque contre le fief du Hezbollah chiite depuis juin 2014. Mais entre juillet 2013 et février 2014, des dizaines d’attaques avaient ensanglanté cette banlieue.

En Syrie voisine, le Hezbollah combat au côté de Bachar al-Assad contre les rebelles et les jihadistes, dont ceux de l’Etat islamique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Opération spectaculaire du Shin Beth dans un hôpital palestinien