DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'UE veut plus de contrôle aux frontières extérieures


Le bureau de Bruxelles

L'UE veut plus de contrôle aux frontières extérieures

Les ministres de l’Intérieur et de la Justice de l’Union européenne se sont entendus sur des mesures pour lutter contre le terrorisme. A l’issue d’une réunion extraordinaire demandée par la France après les attentats de Paris, les 28 se sont engagés à partager les données des passagers aériens. Ils souhaitent parvenir d’ici la fin de l’année à un accord sur la mise en œuvre d’un fichier PNR (Passenger Name Record). Mais il faudra pour cela convaincre le Parlement européen qui voit en cette mesure une menace pour les libertés publiques.
Les États membres ont aussi convenu de renforcer les contrôles aux frontières extérieures. En revanche le ministre français de l’Intérieur a rappelé que Paris allait maintenir une situation d’exception. « La France maintiendra le contrôle à ses frontières qu’elle a rétabli vendredi dernier, aussi longtemps que la menace terroriste le nécessitera », a précisé Bernard Cazeneuve. Enfin les ministre ont aussi promis d’agir pour lutter contre le trafic d’armes.
Ces mesures ne sont cependant pas une surprise. Certaines avaient déjà été présentées au lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo, en janvier dernier. L’enjeu porte donc sur le calendrier de leur mise en œuvre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les États membres veulent un fichier PNR