DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Damnation de Faust : genèse d’une production avec Stéphane Lissner


musica

La Damnation de Faust : genèse d’une production avec Stéphane Lissner

En partenariat avec

Article proposé par

Début décembre prochain, l’Opéra de Paris donnera La Damnation de Faust, d’Hector Berlioz, avec notamment Sophie Koch (dans le rôle de Marguerite), Jonas Kaufmann (pour incarner Faust) ou encore Bryn Terfel (en Méphistophélès), dans une nouvelle mise en scène signée par Alvis Hermanis. Une production particulièrement attendue du fait de son casting prestigieux, évidemment, mais aussi parce qu’elle se veut emblématique du jeune mandat de Stéphane Lissner, officiellement à la tête de l’établissement parisien depuis cette saison 2015-2016.

Fin octobre, nous avons donc rencontré Stéphane Lissner dans son vaste bureau de l’Opéra Bastille, afin qu’il nous raconte la genèse de cette production d’envergure. On découvre les coulisses et les enjeux d’un projet initié dès fin 2012 (à l’annonce de sa nomination à la tête de l’Opéra de Paris, mais avant sa prise de fonction), conçu en étroite collaboration avec Jonas Kaufmann et alors que Stéphane Lissner imaginait déjà un cycle « Berlioz » – et envisage tout autant déjà l’avenir et les prochaines saisons de son mandat.

La nouvelle production de La Damnation de Faust est donnée à l’Opéra National de Paris Bastille, du 5 au 29 décembre prochain.

Le choix de la rédaction

Prochain article

musica

Le festival de Wexford sort des trésors lyriques de l'oubli