DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nigeria : des dizaines de morts après un attentat-suicide lors d'une procession musulmane chiite

Attentat meurtrier au Nigeria. Un kamikaze s’est fait exploser vendredi en début d’aprè-midi au milieu de la foule, à l’occasion d’une procession de

Vous lisez:

Nigeria : des dizaines de morts après un attentat-suicide lors d'une procession musulmane chiite

Taille du texte Aa Aa

Attentat meurtrier au Nigeria. Un kamikaze s’est fait exploser vendredi en début d’aprè-midi au milieu de la foule, à l’occasion d’une procession de musulmans chiites. L’attaque suicide s’est produite dans le village de Dakasoye à 20 kilomètres au sud de Kano, dans le nord-est du Nigeria. Les organisateurs de la procession évoquent “des dizaines de morts”. Un deuxième kamikaze a été arrêté avant qu’il ne déclenche son explosif. Il serait membre du groupe terroriste Boko Haram.
L’attaque a eu lieu vers 14 heures “tuant des dizaines” de fidèles dans le village de Dakasoye, affirme sur son site internet le Mouvement islamique au Nigeria, dirigé par le Cheikh Ibrahim Zakzaky, qui organisait la procession. “Il y avait une foule énorme, il est encore trop tôt pour établir un bilan précis des victimes”, a précisé à l’AFP un des organisateurs de la procession dans le village de Dakasoye.
Les fidèles participaient à une “marche symbolique” de Kano à Zaria, dans l’Etat voisin de Kaduna, où le Cheikh Zakzaky est basé, pour marquer le 40ème jour du deuil chiite de l’Achoura. L’arrivée à Zaria, prévue le 3 décembre, était censée coïncider avec le rassemblement de pèlerins dans la ville irakienne de Kerbala où se trouve le tombeau de l’imam Hossein..
Les fidèles participaient à une “marche symbolique” de Kano à Zaria, dans l’Etat voisin de Kaduna, où le Cheikh Zakzaky est basé, pour marquer le 40ème jour du deuil chiite de l’Achoura. L’arrivée à Zaria, prévue le 3 décembre, était censée coïncider avec le rassemblement de pèlerins dans la ville irakienne de Kerbala où se trouve le tombeau de l’imam Hossein.