DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvel envoi de forces spéciales américaines contre Daech en Irak et en Syrie

Sous la pression des parlementaires américains, le Secrétaire à la Défense a annoncé hier, devant une commission du Congrès, le déploiement de forces

Vous lisez:

Nouvel envoi de forces spéciales américaines contre Daech en Irak et en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Sous la pression des parlementaires américains, le Secrétaire à la Défense a annoncé hier, devant une commission du Congrès, le déploiement de forces spéciales supplémentaires. Il est donc revenu hier sur l’engagement de Barack Obama, qui a toujours répété qu’il ne voulait plus de soldats sur le terrain. 50 hommes sont déjà déployés dans le nord-est de la Syrie pour conseiller les forces arabes et kurdes.

Insuffisant pour le représentant républicain Trent Franks qui estime lui qu’il faudrait envoyer bien plus d’hommes sur le terrain. “L’administration doit armer les Kurdes et déployer une présence américaine sur le terrain pour entreprendre ce qui est nécessaire afin de détruire cette monstrueuse organisation.”

“Je suis certain que nous gagnerons, mais nous devons appliquer la bonne stratégie (…) pour nous assurer la victoire, estime le démocrate Seth Moutlon. Cela veut dire inclure des ressources, ici aux États-Unis, mais aussi en s’alliant avec nos partenaires en Europe et ailleurs pour créer un front uni contre ces extrémistes qui menacent notre mode de vie à travers le globe.”

Actuellement 3 500 conseillers militaires et formateurs américains sont déployés en Irak, mais ils restent, généralement, dans leurs bases.

“Depuis les attentats de Paris, le Président Obama est sous pression des deux partis pour prendre des mesures plus agressives contre Daech, conclut notre correspondant à Washington Stefan Grobe. Mais, comme l’a dit le Secrétaire à la Défense, l’administration n’est disposée qu‘à quelques aménagements. Son message aux députés, est qu’ils ne doivent pas attendre de victoires rapides et faciles.”