DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée irakienne repousse Daesh de Ramadi


monde

L'armée irakienne repousse Daesh de Ramadi

Le groupe Etat islamique perd du terrain à Ramadi, en Irak. L’armée irakienne annonce en effet qu’elle contrôle plusieurs parties de cette ville, chef-lieu de la grande province d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie. Ramadi, à seulement 100 km de Bagdad, avait été conquise en mai par Daesh. L’armée avait repris il y a 10 jours un quartier-clé avec le soutien de frappes aériennes de la coalition conduite par les Etats-Unis.

250 à 300 jihadistes seraient encore terrés dans la ville.

Pendant six mois les jihadistes ont administré Ramadi. De nombreux documents sont aujourd’hui étudiés, examinés, pour mieux comprendre le fonctionnement du groupe.

Un groupe qui a encore des ressources : Daesh a lancé des attaques contre les peshmergas, les combattants kurdes, près de Mossoul et dans d’autres localités entre Ninive et Erbil. Mossoul est le principal bastion de l’Etat islamique en Irak.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le sauvetage des banques italiennes ne coûte pas sa place à la ministre