DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections espagnoles : la Catalogne place Podemos en tête


Espagne

Elections espagnoles : la Catalogne place Podemos en tête

C’est en Catalogne que Podemos a réalisé son meilleur score. Dans cette région aux aspirations indépendantistes, le parti radical de gauche s’est présenté au sein d’une coalition “En Comu Podem” emmenée par Xavier Domenech. Ils ont obtenu 12 sièges au Parlement de Madrid. Les Verts font partie de cette coalition. L’eurodéputé, Ernest Urtasun, se félicite de la victoire. “Cette élection marque la fin d’un système à deux partis, et l‘émergence d’un pôle dirigé par Podemos et Pablo Iglesias qui va changer pour toujours la politique en Espagne”.

En seconde position, on retrouve un parti nationaliste catalan de gauche, ERC, Esquerra Republicana. Il réalise son meilleur score depuis dix ans, et obtient neuf députés à Madrid.
Josep Maria Terricabras est membre de ce parti au Parlement européen. Selon lui, ceux qui souhaitent un réferendum contraignant sur l’indépendance de la région sont désormais majoritaires face à ceux qui ne veulent rien changer.

Egalement indépendantiste mais côté conservateur, le parti Democràcia i Libertat a perdu du terrain. Il s’agit de la formation d’Artur Mas, l’actuel président du gouvernement local de Catalogne. “La situation va être difficile en Espagne”, réagit le candidat du parti, Francesc Homs, “nous n’avons pas la culture des négociations et des accords entre partis”.

Cristina Giner, envoyée spéciale à Barcelone : “une période de négociations s’ouvre désormais pour former un nouveau gouvernement, une manière inhabituelle de faire de la politique pour les partis espagnols, après trois décennies d’un système bipartisan”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Syrie : des dizaines de morts dans des raids attribués à l'aviation russe à Idlib