DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Feux de forêts en Indonésie : la justice déboute le ministère de l'Environnement


Indonésie

Feux de forêts en Indonésie : la justice déboute le ministère de l'Environnement

Les autorités indonésiennes sont déboutées par la justice : le ministère de l’environnement poursuivait un grop producteur de papier.

L’entreprise s’appelle PT Bumi Mekar Hijau et les autorités l’accusaient d’avoir sciemment allumé des feux de forêt pour favoriser le renouvellement des cultures.

Le tribunal a rejeté la requète du ministère qui réclamait 565 millions de dollars de dommage-intérêts.

“Cette décision va à l’encontre de la volonté populaire” a regretté Rasio Ridho Sani, le directeur du département juridique du ministère indonésien de l’Environnement et des Forets. “Les gens ont beaucoup souffert des incendies de forêt. Durant l’audience, nous avons présenté les faits qui démontrent qu’un incendie a bien eu lieu là où c‘était indiqué et les faits démontrent que l’entreprise ne dispose pas des équipements nécessaires pour faire face aux feux de forêt.”

On estime à plus de deux millions le nombre d’hectares de forêts indonésiennes parti en fumée en 2015 dans le seul but de pratiquer la culture sur brulis de palmier à huile et d’eucalyptus.

À la mi-décembre, trois entreprises ont été sanctionnées pour leur implication dans ces incendies.

Les organisations de défense de l’environnement craignent que cette dernière décision de justice rende plus difficile la lutte contre ces feux de forêts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dandong, la zone d'échange "fantôme" sino-nord-coréenne