DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Royaume-Uni finit l'année sous les eaux


Royaume-Uni

Le Royaume-Uni finit l'année sous les eaux

Le sud de l‘Écosse et le Nord de l’Angleterre terminent 2015 avec Frank, la troisième tempête majeure à s‘être abattue sur le Royaume-Uni ce mois-ci.

Dans le sud de l‘Écosse, on ne compte plus les maisons envahies par les eaux et certains habitants reprochent le manque de prévoyance des autorités face aux risques d’inondations.

“Ce n’est pas la première fois, on a été inondé en 2012” dit Gordon Andrews, un habitant de Newton Stewart et responsable de la Business Association. “Nous avons dit très clairement qu’il fallait faire quelque chose. Comme d’habitude, les autorités n’ont rien fait d’autre que trouver des consultants, passer leur temps à parler, mais n’ont rien fait pour résoudre le problème.”

Après le passage de Frank, les compagnies d’assurances britanniques évaluent à près de 7 milliards d’euros le montant total des dégâts des inondations au Royaume-Uni.

Le leader du parti Travailliste s’est rendu à York, une des villes du nord de l’Angleterre les plus touchées par les intempéries et Jeremy Corbyn a saisi l’occasion de sa visite pour critiquer à mot couvert la politique de la majorité.

“Ces inondations sont terribles” a-t-il dit. “Il faut investir dans les barrages et dans la gestion du réseau fluvial, augmenter le budget du ministère de l’Environnement. Baisser les dépenses publiques n’est pas la solution.”

A York, les habitants demandent pourquoi, le 26 décembre, le barrage sur la rivière Foss n’a pas resisté à la montée des eaux. La station de pompage avait alors cessé de fonctionner et plus de 600 propriétés se sont retrouvées inondées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Double attaque suicide dans une ville kurde de Syrie