DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La politique hongroise fait des émules ?


Le bureau de Bruxelles

La politique hongroise fait des émules ?

Particulièrement décrié pour sa politique de fermeté à l‘égard des réfugiés, le Premier ministre hongrois semble désormais inspirer différents pays européens. Après la Hongrie, des barrières plus ou moins étanches ont été érigées en Slovénie, en Autriche ou encore en Bulgarie. De plus, les contrôles au sein l’espace Schengen, la zone de libre circulation en Europe, ont repris le long de certaines frontières.
Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, peut même se vanter d’avoir entraîné derrière lui plusieurs pays membres. Un retournement de situation selon le correspondant de Libération à Bruxelles Jean Quatremer. « Je crois véritablement que c’est une victoire idéologique de Viktor Orban: tout le monde aujourd’hui prend des mesures plus ou moins équivalentes à celles prises par Monsieur Orban », estime-t-il.
Mais l’intérêt de la politique de Viktor Orban semble dépasser la question migratoire. La Pologne s’est engagée dans une processus de réforme politique à l’image de celle menée par la Hongrie il y a quelques années. A peine installé le nouveau gouvernement polonais a en effet décidé de réformer le Tribunal constitutionnel. Les autorités polonaises veulent même aller plus loin. Elles souhaitent aussi reprendre en main les médias publics. Pour Jean Quatremer « on est en train d’assister à une véritable dérive liberticide au sein de l’Union européenne. Au fond, Orban a montré la voie. »

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Les ministres britanniques libres de faire campagne pour le oui ou pour le non