DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bourses : un début d'année gâché par la Chine

Les places européennes comptent leurs pertes au terme d'une semaine marquée par le plongeon des bourses chinoises.

Vous lisez:

Bourses : un début d'année gâché par la Chine

Taille du texte Aa Aa

Les bourses européennes ont bouclé leur première semaine de l’année comme elles l’avaient commencée : dans le rouge. En dépit d’un rebond dans le sillage des marchés asiatiques ce vendredi et de bonnes nouvelles sur le front de l’emploi aux Etats-Unis, les investisseurs ont finalement cédé à la déprime en fin de séance. Sur la semaine, le Dax, à Francfort, a perdu 8,3 % de sa valeur (-1,31 % vendredi), à Paris, le Cac40 s’est effrité de 6,5 % depuis lundi (-1,59 % vendredi) et Londres de 5,2 % (-0,7 % vendredi).

Point of view

Le marché reste soumis à des pressions baissières car les fondamentaux n'ont pas changé. La croissance chinoise ralentit comme en atteste la baisse du taux de croissance et les capitaux sont en train de fuir l'Asie.

“ Le marché reste soumis à des pressions baissières car les fondamentaux n’ont pas changé,” estime l’analyste Francis Lun, PDG de GEO Securities Limited. “ La croissance chinoise ralentit comme en atteste la baisse du taux de croissance et les capitaux sont en train de fuir l’Asie.”

La Chine a effectivement fait la tendance sur les marchés mondiaux avec deux séances de crash, lundi et jeudi, qui ont conduit à la suspension des échanges. Depuis lundi les bourses de Shanghaï et Shenzhen ont perdu respectivement 10 et 14 %.

Le ralentissement chinois a encore pesé sur le Brent, en baisse de 10 % cette semaine.