Pyongyang ne semble pas impressionné par la démonstration de force américaine

Access to the comments Discussion
Par Ariane Tilve  avec Agences
Pyongyang ne semble pas impressionné par la démonstration de force américaine

<p>La démonstration de force des armées de l’air américaine et sud-coréenne ne semble pas effrayer le moins du monde Pyongyang. Hier, le Pentagone a envoyé l’un de ses bombardiers, équipé de missiles nucléaires, survoler la Corée du Sud, cinq jours après un essai de bombe à hydrogène par la Corée du Nord.</p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Un bombardier américain survole la Corée du Sud, démonstration de force face à Pyongyang – Le Monde <a href="https://t.co/bKARuvEmi9">https://t.co/bKARuvEmi9</a></p>— BbloggQc (@BbloggQc) <a href="https://twitter.com/BbloggQc/status/686046886546018304">10 Janvier 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>“Le déploiement d’outils stratégiques américains est crucial. La Corée du Nord a conduit des essais nucléaires, et cela signifie que la Corée du Nord risque d‘être touchée par des armes nucléaires”, a précisé à Séoul Kim Min-seok, le porte-parole du ministère de la Défense sud-coréenne.</p> <p>Loin de s’en inquiéter, le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, paradait hier devant les scientifiques qui ont coordonné le dernier, et quatrième test nucléaire du régime. Un test condamné par Pékin, l’un des rares alliés de Pyongyang.</p>