DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cameron : apprendre l'anglais ou quitter le Royaume

David Cameron menace d’expulser les immigrés ne faisant aucun progrès en anglais. L’idée n’est pas, explique-t-il, de punir ceux qui ne parlent pas

Vous lisez:

Cameron : apprendre l'anglais ou quitter le Royaume

Taille du texte Aa Aa

David Cameron menace d’expulser les immigrés ne faisant aucun progrès en anglais. L’idée n’est pas, explique-t-il, de punir ceux qui ne parlent pas la langue de Shakespeare, mais de briser “l’isolement” dont certaines femmes musulmanes sont victimes. David Cameron dit ainsi viser les “comportement préjudiciable” d’une minorité de musulmans qui empêchent leurs épouses de sortir seule et, donc, de s’intégrer. “Cela arrive dans notre pays et ce n’est pas acceptable” dit-il. “Nous devons être très fiers de nos valeurs, de notre libéralisme, de notre tolérance.”

Dans une interview accordée à la BBC, ainsi que dans une tribune publiée dans le quotidien The Times, David Cameron annonce la mise en place d’un système de contrôle des progrès linguistiques. Faute de progrès, les immigrés risqueront l’expulsion. “Les gens viennent dans notre pays, ils ont aussi des responsabilités.” dit-il. “Nous devons affronter la minorité d’hommes qui perpétuent ces comportements rétrogrades et qui exercent de tels contrôles préjudiciables sur leurs épouses, leurs soeurs et leurs filles.”

“Au Royaume-Uni, les hommes ne craignent pas la réussite des femmes qui est fièrement célébrée. Nous devons donc faire face à cette minorité d’hommes qui perpétue des attitudes rétrogrades.”

Le programme de regroupement familial britannique prévoit actuellement un visa de cinq ans qui nécessite un niveau d’anglais basique. Désormais, les personnes détentrices de ce type de visa devront, à mi-parcours, justifier de leur progrès en anglais. Pour faciliter l’intégration des personnes isolées, David Cameron annonce ainsi la création d’un fond de 26 millions d’euros pour venir en aide aux musulmanes qui souhaitent parfaire leur connaissance de l’anglais.