DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : l'hommage à un journaliste d'origine arménienne assassiné il y a neuf ans


Turquie

Turquie : l'hommage à un journaliste d'origine arménienne assassiné il y a neuf ans

Hrant Dink. Ce nom a de nouveau résonné dans les rues d’Istanbul, neuf ans jour pour jour après l’assassinat de ce célèbre journaliste turc d’origine arménienne. 2 000 personnes ont défilé, réclamant que toute la lumière soit faite sur les conditions de sa mort. Rédacteur en chef d’un journal bilingue turco-arménien, il avait été abattu de deux balles dans la tête le 19 janvier 2007.

“ Il appelait à la paix, a souligné un manifestant. Il était un pont entre les deux peuples. Il est donc très important d’honorer la mémoire de Hrant Dink. “

L’homme était honni des nationalistes turcs pour avoir qualifié de génocide les massacres d’Arméniens durant la Première guerre mondiale sous l’Empire ottoman. Si un jeune homme a bien été condamné pour cet assassinat en 2011, les commanditaires courent toujours.

“ L’enquête a repris de manière plus efficace en 2014, après une décision de la Cour européenne des droits de l’Homme, explique Hakan Bakircioglui, l’avocat de ses proches. De ce point de vue, il y a eu des progrès, mais très tard. Il a fallu neuf ans pour en arriver là. Malgré tout, les nouveaux développements sont très importants. “

Une vingtaine de responsables de haut rang devraient comparaître devant la justice pour avoir négligé les menaces qui pesaient sur Hrant Dink.

“ Ce neuvième hommage a eu lieu sous très haute surveillance policière, précise notre correspondant Bora Bayraktar, en raison de l’attentat de la semaine dernière à Istanbul. Mais pour les amis et anciens collègues du journaliste, l’objectif reste inchangé : obtenir justice et retrouver les commanditaires de cet assassinat. “

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : l'ONU publie un rapport édifiant sur la situation des civils