DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grand Prix de La Havane : le réveil d'Israël


Sport

Grand Prix de La Havane : le réveil d'Israël

Pedro Lasuen, notre envoyé spécial à Cuba : “Au deuxième jour du Grand Prix de La Havane, deux Israéliennes sont montées sur la plus haute marche du podium. Les Israéliennes sont de retour, elles sont en forme et elles ont dans leur viseur leur qualification pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro”.

Gerdi et Bolder en or

Yarden Gerbi ne réussit pas un seul ippon de la journée, mais elle s’impose tout de même dans la catégorie des moins de 63 kilos. En finale, au grand dam du public, celle qui fut championne du monde en 2013 bat la Cubaine Maricet Espinosa.

Ex-Néerlandaise et désormais Israélienne, Linda Bolder s’impose chez les moins de 70 kilos. Elle remporte son dernier combat aux dépens de la Hongroise Szabina Gercsak grâce à un petit yuko à 13 secondes de la fin. La Française Marie-Eve Gahié complète le podium.

Chez les hommes, finale explosive dans la catégorie des 73 kilos entre Victor Scvortov et Rustam Orujov. L’ancien Moldave, qui défend maintenant les couleurs des Emirats Arabes Unis, est le premier à se mettre en évidence avec ce yuko. Le numéro 1 mondial répond au tombeur du Français Pierre Duprat avec un waza-ari qui lui permet de triompher.

Logique respectée du côté des moins de 81 kilos avec la victoire du judoka le mieux classé engagé à La Havane, Khasan Khalmurzaev, numéro 8 mondial. Le Russe se défait sans trembler du vétéran américain Travis Stevens qui a fini cinquième des Jeux de Londres en 2012 et qui a gagné l’an passé les Jeux Panaméricains.

La révélation Gercsak

La surprise du jour est signée Szabina Gercsak qui se hisse jusqu’en finale des moins de 70 kilos à seulement 19 ans. On connaissait son potentiel depuis ses titres décrochés lors des Jeux olympiques de la jeunesse, à Nankin, et lors des championnats du monde juniors. Mais c’est la première fois que la jeune Hongroise réussit une telle performance chez les seniors. Il faut d’ailleurs toute la vista et toute l’expérience de Linda Bolder pour l’empêcher de s’adjuger son premier Grand Prix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Vonn, meilleure descendeuse de tous les temps