DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup d'envoi du Carnaval au Brésil, malgré la menace Zika

C’est le roi Momo qui l’a annoncé comme le veut la tradition: il vient de recevoir les clefs de la ville de Rio de Janeiro, le Carnaval est donc

Vous lisez:

Coup d'envoi du Carnaval au Brésil, malgré la menace Zika

Taille du texte Aa Aa

C’est le roi Momo qui l’a annoncé comme le veut la tradition: il vient de recevoir les clefs de la ville de Rio de Janeiro, le Carnaval est donc officiellement lancé au Brésil, la fête nationale la plus populaire du pays.

Pendant 4 jours, place à la fête, et au plus grand spectacle à ciel ouvert du monde, avec surtout 2 nuits de défilés des écoles de samba au sambodrome.

Un lieu où la démoustication est à son maximum, car cette année
les moustiques vont rentrer dans la danse, et avec eux plane la menace du virus Zika.

Dans la ville de Capivari, la mairie ne subventionnera plus le défilé, pour réinvestir le budget dans des infrastructures de santé.

Rodrigo Provence, maire de Capivari:
“ Le carnaval traditionnel sera mis de côté cette année pour pouvoir investir dans des mesures pour la santé publique, surtout la dengue. Nous intensifions nos actions dans la lutte contre le moustique et pas seulement à cause de la dengue, mais aussi à cause du chikungunya et du virus Zika.”

5 millions de personnes devraient assister à l‘évènement jusqu’au 9 février.