DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce sommée d'améliorer l'accueil des migrants

La Commission européenne appelle la Grèce à faire des efforts supplémentaires pour répondre à la crise migratoire. Elle insiste en particulier sur

Vous lisez:

La Grèce sommée d'améliorer l'accueil des migrants

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne appelle la Grèce à faire des efforts supplémentaires pour répondre à la crise migratoire. Elle insiste en particulier sur les capacités d’accueil et sur l’accès aux procédures d’asile. L’objectif est en fait de réintégrer pleinement Athènes dans le système de Dublin. Ce dispositif prévoit l’enregistrement des migrants dans le premier pays d’arrivée. Or depuis 2010 il est impossible de renvoyer des réfugiés vers la Grèce. Pour le Commissaire chargé de la Migration il s’agit seulement de respecter les règles. « Ce n’est pas notre intention, je veux dire ce n’est pas l’intention de la Commission et je pense que les États membres non plus ne veulent pas accabler la Grèce », ajoute Dimitris Avramoupolos.
Plus d’un million de réfugiés ont rejoint l’Europe l’année dernière. Pour répondre à cette crise les pays membres ont difficilement accepté la mise en place d’un processus de relocalisation des demandeurs d’asile arrivés en Italie et en Grèce. Mais ce système ne fonctionne pas. Seules 497 personnes ont bénéficié de cette répartition alors que l’objectif est de relocaliser en deux ans 160 000 demandeurs d’asile. Le Commissaire a donc envoyé une lettre aux ministres de l’Intérieur. Il n’est pas question pour le moment de lancer des procédures d’infraction précise Dimitris Avramoupolos. Il s’agit de mettre les États membres face à leur responsabilité.
La Grèce est aussi accusée de négligences dans la surveillance de ses frontières extérieures. La Commission européenne donne trois mois à Athènes pour corriger le tir. Le risque pour le pays serait d‘être suspendu de l’espace Schengen, la zone de libre circulation en Europe.