DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Brexit" : l'optimisme de Merkel et Cameron


Royaume-Uni

"Brexit" : l'optimisme de Merkel et Cameron

Sur le fond : Angela Merkel et David Cameron semblent sur la même longueur d’onde : favorables au maintien de la Grande Bretagne dans l’Union européenne.
Sur la forme, il reste à trouver des compromis.
Londres demande par exemple que les aides sociales aux travailleurs européens (visant surtout les Polonais en Grande-Bretagne) soient supprimées, et que la City ne pâtisse pas d’un renforcement de l’euro.

“Si, en travaillant ensemble nous pouvons réaliser ces réformes, alors je recommanderai, sans équivoque, que la Grande-Bretagne reste dans l’Union européenne, qui aura intégré ces accords”, a déclaré le Premier ministre britannique, à l’occasion d’un banquet à Hambourg.

“Vous connaissez tous mon opinion, a quant a elle déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. Je souhaite que le Royaume-Uni soit, et reste, un membre actif d’une Union européenne qui réussit. C’est dans l’intérêt de l’Allemagne et, je crois, je peux le dire doucement, c’est aussi dans l’intérêt britannique et aussi assurément dans celui de toute l’Europe.”

A quelques jours d’un sommet européen centré sur la négociation entre le Royaume-Uni et les 27 autres Etats membres, et annoncé houleux, David Cameron est engagé dans un marathon diplomatique pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l’UE, un «Brexit».

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

François et Kirill scellent la réconciliation entre chrétiens d'Orient et d'Occident