DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réfugiés : Ai Weiwei tapisse Berlin de gilets de sauvetage

L’artiste dissident chinois Ai Weiwei refait parler de lui à Berlin, en plein festival du film, avec une installation dédiée au drame des réfugiés en

Vous lisez:

Réfugiés : Ai Weiwei tapisse Berlin de gilets de sauvetage

Taille du texte Aa Aa

L’artiste dissident chinois Ai Weiwei refait parler de lui à Berlin, en plein festival du film, avec une installation dédiée au drame des réfugiés en Méditerranée.

Quelque 14.000 gilets de sauvetage, récupérés par les autorités grecques sur l‘île de Lesbos, tapissent les colonnes néoclassiques du Konzerthaus, au cœur de la ville. Au milieu trône un canot pneumatique sous lequel est écrit : #Safe Passage.

Le orange vif des gilets, synonyme de danger, crée le malaise pour réveiller les consciences des Occidentaux, alors que plus de 3.700 migrants ont péri noyés en Méditerranée en 2015, selon l’Organisation internationale pour les migrations et que plus de 400 décès ont déjà été recencés depuis janvier.

Diaporama

Berlin: Ai Weiwei

Vidéo de Berlin



D’autres faits d’armes

Depuis le début de l’année, Ai Weiwei s’est illustré à plusieurs reprises pour alerter l’opinon publique mondiale sur le sort des réfugiés :

À Prague, il a recouvert d’une couverture de survie douze têtes d’animaux en bronze représentant les signes du zodiaque chinois. “Je proteste contre le fait que l’humanité s‘éclipse de nos cœurs”, a déclaré l’artiste chinois, qui s’est dit ‘‘surpris’‘ par la réaction globalement négative des Tchèques à l‘égard des migrants.

Au Danemark, il a annulé ses deux expositions pour dénoncer une loi locale qui autorise la confiscation des objets de valeur des réfugiés.

Enfin, il a marqué les esprits en posant face contre sable sur une plage de galets à Lesbos, une photo rappelant celle du petit Aylan, retrouvé noyé sur une plage turque en septembre dernier.