DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Seul à Berlin", le plus européen des films en compétition à la Berlinale


Allemagne

"Seul à Berlin", le plus européen des films en compétition à la Berlinale

C’est un film résolument européen qui était présenté hier en compétition à Berlin. Le réalisateur suisse Vincent Pérez dirige notamment Emma Thomson dans son long-métrage “Seul à Berlin”, tiré du roman anti-fasciste d’Hans Fallada. L’auteur s’inspira lui-même de l’histoire vraie des Hampel, exécutés en 1943.

“C’est l’histoire de gens ordinaires, révulsés par de terribles comportements et qui faisaient l’effort d’agir contre le nazisme. C’est une histoire importante que l’on n’entend pas très souvent”, estime l’actrice britannique.

Vincent Pérez filme ce couple de la classe moyenne allemande qui se révolte contre le nazisme “sous un angle humain, sous l’angle de l’Allemand ordinaire, de monsieur Tout-le-Monde, comment il vivait à l‘époque, sous le IIIe Reich.”

Un couple traqué par un agent de la Gestapo interprété par Daniel Brühl. “Mon rôle n’est pas un cliché. Mon personnage est intéressant, contradictoire. Ce n’est pas un film de clichés”, insiste le comédien Berlinois.

“Un film sur le courage moral de ceux qui se battent pour leurs idées. Le réalisateur Vincent Pérez affirme avoir tourné en anglais parce que le propos de son œuvre est européenne sur fond de progression du populisme d’extrême droite”, conclut notre envoyé spécial Wolfgang Spindler.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les espoirs d'une trêve rapide en Syrie douchés par Bachar al-Assad