DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris-2024 : "la Force d'un rêve"


Sport

Paris-2024 : "la Force d'un rêve"

La Tour Eiffel comme symbole et “La Force d’un rêve” comme slogan : ce mercredi, Paris a déposé auprès du Comité international olympique son projet pour l’organisation des Jeux de 2024.

Plus de 80 % des sites existent déjà comme Bercy pour le basket et le judo, Roland-Garros pour le tennis, le Parc des Princes pour le football et le Stade de France, situé en Seine Saint-Denis, pour l’athlétisme .

Anne Hidalgo est la maire de Paris : “Notre proposition, c’est aussi d’aider à la transformation d’un territoire stratégique pour nous tous, dans lequel il y a une population jeune et cosmopolite qui correspond à ce qu’est aujourd’hui la France. Ce territoire, c’est la Seine-Saint-Denis.”

Paris annonce un budget de 6,2 milliards d’euros, soit presque deux fois plus que celui de Rome qui a dévoilé son projet au Palais des Congrès où s‘étaient disputées les épreuves d’escrime en 1960.

Les cyclistes arriveraient aux forums de la Rome antique, les marathoniens passeraient devant la basilique Saint-Pierre et tous les vainqueurs défileraient devant le Colisée.

Luca di Montezemolo est le patron de la candidature italienne : “Nous voulons que les Jeux olympiques de 2024 soient la plus grande célébration du sport jamais organisée, en termes de qualité d’infrastructures, en termes d’attention donnée aux athlètes, en termes de capacité d’organisation, en termes de performances et de résultats par rapport au budget prévu.”

Outre Budapest, qui n’a pas les faveurs des pronostics, la quatrième et dernière ville candidate pour 2024 est Los Angeles, dont le slogan est “Suivez le soleil”.

La Cité des Anges, qui a déjà accueilli les Jeux en 1932 et 1984, veut promouvoir une nouvelle ère pour le mouvement olympique.

Parmi les sites retenus, le Coliseum pour l’athlétisme, le Staples Center pour les sports collectifs, le Rose Bowl de Pasadena pour le football ou bien encore les collines d’Hollywood pour le golf.

Toutes les villes devront envoyer une seconde mouture de leur dossier en octobre prochain, puis une version finale d’ici un an.

Le CIO fera son choix en septembre 2017.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Carton jaune pour Franz Beckenbauer