DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : les installations pétrolières dans le viseur de l'EI


Libye

Libye : les installations pétrolières dans le viseur de l'EI

De nouvelles attaques contre des installations pétrolières en Libye sont à craindre. C’est ce qu’a confié ce lundi à l’agence Reuters le directeur de la Compagnie Nationale Libyenne du Pétrole (NOC). Selon Mustafa Sanalla, des membres présumés d’Etat islamique seraient à l’origine des attaques, survenues la semaine dernière contre des réservoirs du champ pétrolifère de Fida, au sud-ouest du terminal de Ras Lanouf, où les djihadistes avaient déjà infligé d’importants dégâts au mois de janvier.

Le groupe Etat islamique entend profiter de l’instabilité qui règne dans le pays, cinq après la chute de Mouammar Kadhafi. Deux autorités se partagent le pouvoir : l’une basée dans l’Est est reconnue par la communauté internationale. L’autre basée à Tripoli, est sous le contrôle d’une coalition de milices, en partie islamistes.

Des combats font rage en particulier à Benghazi où les forces régulières affirment progresser face aux factions rivales. Mais elles ont perdu une vingtaine d’hommes en l’espace de 48 heures.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violences contre des réfugiés en Saxe : Berlin dénonce des actes ''honteux''