DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Qui achète le plus d'armes dans le monde ?


monde

Qui achète le plus d'armes dans le monde ?

Le marché mondial de l’armement a augmenté de 14 % au cours des quatre dernières années, selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI ).

Les chiffres détaillés de ce marché révèlent une tendance générale à la hausse depuis 2002 (voir graphique, en bas).

Le rôle de l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite, engagée dans une vaste offensive au Yémen et qui fournirait des armes aux rebelles en Syrie, est le deuxième importateur mondial depuis quatre ans.

Sa part dans les importations mondiales d’armes – y compris des missiles, des avions de guerre, des sous-marins et des systèmes de défense aérienne – a augmenté de 2,1 % (2006-2010) à 7 % (2011-2015).

Ensemble, les États-Unis et le Royaume-Uni ont fourni plus des trois quarts des armes achetées par l’Arabie Saoudite.

Cela a suscité une controverse à la fois à Washington, et à Londres, sur fond d’accusations contre des bombes qui ont visé des civils.

En Irak, en lutte contre l’organisation de l’Etat islamique, les importations ont augmenté de 83% sur la même période.

Selon SIPRI, la tendance générale de la région est à la baisse, car le régime de Bachar al-Assad n’est plus en mesure d’acheter des armements majeurs.

Et l’Asie?

L’Inde a été le plus gros importateur d’armes, tandis que la Chine, le Pakistan, le Vietnam et la Corée du Sud font tous partie du top dix.

La région de l’Asie et de l’Océanie représentent 46 % des importations mondiales, contre 25 % pour le Moyen-Orient.

SIPRI explique la place de l’Inde par le fait que le pays ne produit plus ses propres armes, contrairement à son rival chinois, qui importe moins.

L’Inde est le seul importateur dans le top dix mondial : les Etats-Unis et la Russie font partie de ses trois plus grands fournisseurs.

Les importations du Vietnam ont augmenté de 699 % entre 2006 et 2015, une tendance expliquée notamment par ses revendications territoriales dans la mer de Chine du Sud.

L’Europe en crise, quelle crise?

En Europe, les importations d’armes ont diminué au cours des quatre dernières années, passant de près d’un cinquième du marché mondial entre 2006 et 2010, à 11% depuis 2011.

Selon SIPRI, cette chute de 41 % est dûe à la crise financière touchant particulièrement la Grèce et l’Espagne, obligées de réduire leurs dépenses.

Qui fournit les armes ?

Alors que l’Europe achète moins d’armes, la partie occidentale du continent est un fournisseur majeur dans le monde.

Part des exportations mondiales d’armes Les plus gros clients (% du total des exportations)
USA 33% Arabie Saoudite (9.7); Emirats-Arabes-Unis (9.1); Turquie (6.6)
Russie 25% Inde (39); Chine (11); Vietnam (11)
Chine 5.9% Pakistan (35); Bangladesh (20); Myanmar (16)
France 5.6% Maroc (16); Chine (13); Egypte (9.5)
Allemagne 4.7% Etats-Unis (13); Israël (11); Grèce (10)
Royaume-Uni 4.5% Arabie Saoudite (46); Inde (11); Indonésie (8.7)
Espagne 3.5% Australie (29); Arabie Saoudite (12); Turquie (8.7)
Italie 2.7% Emirats-Arabes-Unis (10); Inde (8.8); Turquie (8.2)
Ukraine 2.6% Chine (26); Russie (12); Ethiopie (9.2)
Pays-Bas 2% Maroc (17); Jordanie (12); Etats-Unis (7.7)

La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie représentaient 21% des ventes d’armes dans le monde, de 2011 à 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les moustiques tuent plus que les requins