DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : manifestations en hommage à Boris Nemtsov, un an après son meurtre

Des milliers de Russes ont défilé à Moscou et à Saint-Pétersbourg pour commémorer le 1er anniversaire de l'assassinat de l'opposant. Ce meurtre n'a toujours pas été élucidé.

Vous lisez:

Russie : manifestations en hommage à Boris Nemtsov, un an après son meurtre

Taille du texte Aa Aa

En Russie, des milliers de personnes ont défilé ce samedi dans les rues de Moscou pour commémorer le premier anniversaire de l’assassinat de l’opposant Boris Nemtsov.
Les manifestants étaient plus de 20 000 selon les organisateurs, 7500 d’après la police.
Ils scandaient des slogans hostile au président Vladimir Poutine, accusé de ne pas faire toute la lumière sur ce meurtre.

Dans le cortège, plusieurs figures de l’opposition, comme Mikhaïl Kassianov, ancien Premier ministre et leader du parti Parnass, créé par Boris Nemtsov.

Nous continuons ce qu’on a engagé avec Boris Nemtsov, à savoir essayer d’infléchir la politique dans ce pays, au travers des élections. Nous voulons faire en sorte que les prochains scrutins ne soient pas un simulacre d‘élections façon Poutine, mais des élections juste et transparentes.Mikhaïl Kassianov

Des élections législatives et locales sont censées avoir lieu à la mi-septembre.
Le parti au pouvoir est donné gagnant. La popularité du président Poutine est toujours très élevée.

Si les forces d’opposition arrivent à s’unir et à présenter des listes communes aux prochaines élections, alors les lignes pourraient bouger, veut croire Dmitri Goudkov, député indépendant, proche de Boris Nemtsov.
On pourrait alors avoir une influence au parlement et faire changer les choses.

Mobilisation aussi à Saint-Pétersbourg

A Saint-Pétersbourg, deuxième ville du pays, plus de 4.000 manifestants sont venus rendre hommage à l’opposant et ancien vice-Premier ministre, selon une correspondante de l’AFP sur place.

L’enquête incomplète

Concernant la mort de Boris Nemtsov, il reste beaucoup de zones d’ombre. Le ou les commanditaires n’ont toujours pas été retrouvés.
Les proches de l’opposant pointent du doigt le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, qui n’a jamais été interrogé sur le sujet.

Boris Nemtsov a été tué de 4 balles dans le dos, à quelques pas du Kremlin.
C‘était le 27 février 2015 (voir ici).

Pour aller plus loin

>> “Recueillement et colère en Russie, un an après le meurtre de Boris Nemtsov”, article du Monde, à lire ici

>> Le portrait de Boris Nemtsov, par Euronews, à voir ici