DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Périscope : Hollande apprendra de ses erreurs...

Les réseaux sociaux ont prouvé qu’ils pouvaient être de puissantes armes pour atteindre les gens. Twitter, par exemple, est un outil formidable pour

Vous lisez:

Périscope : Hollande apprendra de ses erreurs...

Taille du texte Aa Aa

Les réseaux sociaux ont prouvé qu’ils pouvaient être de puissantes armes pour atteindre les gens.

Twitter, par exemple, est un outil formidable pour parler directement à une audience, sans filtre, sans avoir besoin d’un journaliste qui pourrait vous mettre dans l’embarras avec ses questions ou remettre en cause votre message politique… Il est utilisé par tous les gouvernements du monde ou presque.

Récemment, l‘équipe de communication du Président français François Hollande a tenté l’aventure un peu plus loin en utilisant l’application vidéo en direct Périscope pour “médiatiser” la visite du Président au siège de l’entreprise Showroom Privé, et s’est bien bien planté.


Tandis que le compte Twitter de l’Elysée diffusait en direct la rencontre avec les salariés de cette entreprise située à Saint-Denis, en région parisienne, de nombreux internautes ont commencé à publier des commentaires moqueurs ou injurieux sur la vidéo.

L’Elysée a, dans un premier temps, tenté de modérer les commentaires, avant de mettre fin à la retransmission au bout d’une demi-heure, sous un flot d’insultes.


La déclaration du président à la fin de la visite a ensuite été diffusée sur le site de l’Elysée.

Voilà presque 1 an que nous sommes sur Periscope, nous assumons une modération a postériori des commentaires, c’est-à-dire après publication“, a commenté le service de communication de la présidence sur son compte.

Pour les communicants de l’Elysée, ce n‘était donc pas une erreur et elle continuera d’utiliser Périscope.


Alors François Hollande s’est-il vraiment planté ?

Comme le dit l‘éditorialiste invité Roger-Petit dans Challenges : “en se risquant sur Périscope, François Hollande aura au moins prouvé qu’il ne donne pas dans le mépris de classe. Ce n’est pas en se réfugiant au sommet de la pyramide élitaire que l’on répondra à la nouvelle demande démocratique qui émane du bas et dont les réseaux sociaux sont l’écho.

Cette mésaventure a en tout cas donné des idées à quelques-uns. Voici une série de bons conseils concoctés par lateamweb.com à suivre pour éviter les “trolls” sur Périscope : les bloquer, faire des lives privés, faites un live avec uniquement les commentaires de vos followers…
Un véritable tuto à l’usage des communicants…