DERNIERE MINUTE

Des milliers de personnes ont manifesté au Brésil pour dénoncer l’entrée de Lula au gouvernement. Cette nomination intervient alors que l’ex-président est soupçonné d’avoir bénéficié de ‘‘faveurs’‘ dans le cadre de l’affaire de corruption Petrobras. L’opposition y voit une manœuvre pour le protéger de la justice.

Plus de No Comment