DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Reportage à Çeşme, sur la route des migrants en route vers l'Europe


Turquie

Reportage à Çeşme, sur la route des migrants en route vers l'Europe

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La ville de Çeşme sur la mer Egée, en Turquie, est l’un des principaux points de transit pour les migrants en route pour l’Europe, à quelques kilomètres à peine de la Grèce.

Ici, une ONG, İmece Çeşme İnitiative, créée par des étudiants locaux, fournit de l’aide à des milliers de personnes chaque jour. Certains bénévoles retapent des maisons, pour un accueil provisoire, quand d’autres distribuent toutes sortes d’affaires.

Nur Şahinoğlu, Imece Initiative: “On donne du lait pour les enfants, des biscuits, des compotes, des affaires pour les bébés, des affaires pour les femmes. On donne aussi des boîtes de conserve, du pain, et de l’eau, et des habits aussi pour ceux qui en ont besoin.”

La ville était une station balnéaire très prisée, par la population turque mais aussi occidentale, avant l’arrivée de milliers de migrants. Aujourd’hui la plupart des hôtels sont abandonnés, ou squattés par des réfugiés en attente de leur départ.

Golam Shah, réfugié afghan: “Comme cela fait 30 ans que nous subissons le feu des roquettes et des attentats, nous ne craignons plus la mort. La situation économique est tellement déprimante. Nous sommes obligés de partir et de prendre les bateaux. Et je sais bien qu’il y a 99% de risque, que nous mourrions.”

Une réfugiée afghane : “ Pour nous aussi la situation est catastrophique. Les bombes continuent de tout pulvériser. Donc nous sommes ici, parce que nous n’en pouvons plus.”

Un accord entre la Turquie et l’Union Européenne est en cours de discussion : les nouveaux migrants retourneraient en Turquie, en échange d’une reprise des discussions sur l’adhésion turque à l’Union Européenne.

En attendant, les bateaux traversent tous les jours la mer Egée. Les migrants vont revenir en nombre sur ces routes, dès que la météo le permettra.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : un universitaire britannique expulsé pour ''propagande terroriste''