DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Najim Laachraoui était le deuxième kamikaze à l'aéroport de Bruxelles

Le deuxième kamikaze des attentats qui ont frappé l’aéroport de Bruxelles-Zaventem a été identifié. Il s’agit de Najim Laachraoui qui était

Vous lisez:

Najim Laachraoui était le deuxième kamikaze à l'aéroport de Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Le deuxième kamikaze des attentats qui ont frappé l’aéroport de Bruxelles-Zaventem a été identifié. Il s’agit de Najim Laachraoui qui était recherché, comme ses complices, dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris. Le troisième homme de l’aéroport, dont la bombe n’a pas explosé, est lui toujours activement recherché. Mais la police ignore toujours son identité.

Ibrahim El Bakraoui avait été arrêté en Turquie selon le président turc

Les autres kamikazes connus sont deux frères : Khalid El Bakraoui, qui s’est fait sauter dans le métro, et Ibrahim El Bakraoui qui a, lui aussi, actionné sa charge à l’aéroport. Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, cet homme de nationalité belge avait été arrêté l‘été dernier en Turquie puis expulsé vers la Belgique : “Malgré nos mises en garde, sur le fait que cet individu était un combattant terroriste étranger, les autorités belges n’ont pas été en mesure d’identifier ses liens avec le terrorisme et elles l’ont relâché.”

Mais pour le ministre belge de la Justice, Ibrahim El Bakraoui n’a pas été renvoyé en Belgique, mais aux Pays-Bas. Et il n‘était connu des services de police belge que pour des faits de grand banditisme. “Il n’y a certainement pas eu d’extradition vers la Belgique, a souligné Koen Geens sur la chaîne VRT. Il s’agit de quelque chose de totalement différent. C’est un renvoi de la frontière syrienne d’une personne qui n‘était pas connu à stade par nos services pour terrorisme.”

Les attentats qui ont visé l’aéroport et le métro de Bruxelles ont fait au moins 31 morts et plus de 270 blessés, dont plusieurs se trouvent dans un état critique.