DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nuit de violences à Brazzaville

Des milliers de Congolais fuient le sud de la capitale, Brazzaville, après une nuit de violences. Plusieurs bâtiments de la police ou encore de

Vous lisez:

Nuit de violences à Brazzaville

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de Congolais fuient le sud de la capitale, Brazzaville, après une nuit de violences. Plusieurs bâtiments de la police ou encore de l’armée ont été incendiés. Le gouvernement n’a pas fourni de bilan. Il soupçonne des militants de l’opposition d‘être à l’origine de ces attaques après la réélection controversée du Président Nguesso.

“Il y a eu des tirs, des tirs d’armes lourdes raconte un témoin. (…) Cela a commencé à trois heures du matin, donc on n’a pas pu dormir.”

Denis Sassou Nguesso a été réélu le 20 mars dernier. Un scrutin contesté par les “Ninja Nsiloulou”, des combattants d’une ancienne faction de la guerre civile qui ensanglanta le pays de 1998 à 2003.