DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : de nouvelles élections fin juin


Espagne

Espagne : de nouvelles élections fin juin

Il y aura bien de nouvelles élections en Espagne le 26 juin prochain. Quatre mois après les législatives, le socialiste Pedro Sanchez a jeté l‘éponge.

Le roi Felipe avait tenté un ultime round de consultations, mais les socialistes et le parti de la gauche radicale Podemos restaient inconciliables, le plus gros point de blocage étant le rejet par Podemos d’une alliance avec les centristes de Ciudadanos.

“Actuellement, il n’y a aucun candidat qui ait suffisamment de soutiens pour pouvoir espérer une investiture, a confirmé le président du Congrès Patxi López. Par conséquent, nous attendons le 2 mai pour émettre un décret de dissolution du Parlement et convoquer de nouvelles élections.”

Le conservateur et chef du gouvernement sortant Mariano Rajoy a, lui, regretté que les socialistes aient fermé la porte à une coalition entre les deux grands partis.

“Je n’ai pas suffisamment de soutiens”, a-t-il reconnu. Son parti a beau être arrivé premier, les élections de décembre ont débouché sur un Parlement fragmenté, rompant avec le bipartisme que connaissait l’Espagne depuis trois décennies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Affaire Breivik : condamné, l'Etat norvégien fait appel