Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Monte Paschi : hausse des créances douteuses

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec  avec REUTERS
Monte Paschi : hausse des créances douteuses

<p>Le titre Monte dei Paschi di Siena était plébiscité ce vendredi à Milan sur des résultats meilleurs que prévus au premier trimestre. La banque italienne, la plus ancienne au monde, a certes dégagé un bénéfice net en baisse de 35% sur un an à 93 millions d’euros, mais les analystes attendaient au mieux un bénéfice de 16 millions d’euros.</p> <p>Une performance imputable à une baisse de 26 % sur un an des provisions pour créances douteuses à 346 millions d’euros, un plus bas en quatre ans. Car les revenus trimestriels, eux, sont tombés à 1,19 milliards d’euros contre 1,37 milliards d’euros un an plus tôt, du fait de la volatilité des marchés financiers, d’une faible croissance de l’activité prêts et de taux d’intérêts historiquement bas.</p> <p>Et si les charges liées aux créances douteuses sont en baisse, le montant total de ces créances a grimpé à 47 milliards d’euros – de quoi inquiéter les investisseurs. D’autant que le ratio de fonds propre a décliné à 11,4% fin mars, contre 11,7% fin 2015. </p> <p>La Monte dei Paschi di Siena compte se défaire d’au moins 3 milliards et demi d’euros de crédits toxiques d’ici 2018. Elle cherche des repreneurs pour ces actifs et des partenaires financiers. Doté de 4,45 milliards d’euros, le <a href="http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/021894000017-le-fonds-de-soutien-au-systeme-bancaire-italien-entre-en-scene-1218687.php">fonds Atlante</a> de soutien au secteur bancaire italien, ne peut en effet la secourir à lui seul.</p>