DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie aurait mis au point un vaste système de dopage pendant les JO de Sotchi

monde

La Russie aurait mis au point un vaste système de dopage pendant les JO de Sotchi

Publicité

Le triomphe des Russes aux JO d’hiver de Sotchi en 2014 était-il trop beau pour être vrai ?
En tout cas, l’ancien patron du laboratoire russe antidopage Grigory Rodchenkov a reconnu jeudi que Moscou avait supervisé un système de dopage très sophistiqué.

Rodchenkov assure avoir mis au point un cocktail associant trois stéroïdes anabolisants. Les services secrets seraient intervenus pour leur part durant la nuit pour échanger les échantillons urinaires des sportifs par des échantillons propres.

“Quand les gens trichent, et encore plus quand cette triche est érigée en système, qu’il s’agisse de sport ou d’un pays, alors c’est extrêmement dérangeant, a réagi le président de l’Agence mondiale antidopage, Sir Craig Reedie. Mais nous ne pouvons pas nous contenter de dire cela, il nous faut agir.”

L’ancien directeur de laboratoire a fait ces révélations au quotidien américain “The New York Times”. Contraint de démissionner fin 2015 après le début du scandale éclaboussant l’athlétisme russe et craignant pour sa vie, il s’est installé au début de l’année à Los Angeles. Deux de ses anciens collègues ont d’ailleurs été retrouvés morts en février, dans des circonstances qui restent troubles.

En tout, des dizaines de sportifs russes dont 15 médaillés de Sotchi seraient concernés. Les athlètes mis en cause ont vigoureusement rejeté ces accusations qu’il juge infondées et diffamatoires, tout comme le ministre russe des sports.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article