DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

F1 : Max Verstappen, 18 ans, vainqueur en Espagne

speed

F1 : Max Verstappen, 18 ans, vainqueur en Espagne

Publicité

Ca bouge enfin en Formule 1 ! En cause les deux pilotes qui au cours des précédentes saisons ont rendu ce Championnat soporifique. Lewis Hamilton a percuté Nico Rosberg dès les premières minutes. Résultat : du suspens lors de ce Grand Prix d’Espagne à Montmelo.

Max Verstappen, la sensation néerlandaise

Rien n’est jamais joué en Formule 1, on attendait Mercedes, c’est finalement Red Bull qui s’impose en Espagne et pas forcément celle qu’on pensait. L’incroyable exploit de Max Verstappen qui remporte le premier GP de sa carrière à tout juste 18 ans, devenant ainsi le plus jeune vainqueur de l’histoire de la F1. Une grande première pour les Pays-Bas et la joie du clan Red Bull.

En revanche coup de massue pour Mercedes. Pas de 5ème victoire consécutive pour Nico Rosberg. Le pilote allemand et leader du championnat s’est fait percuter par son coéquipier Lewis Hamilton dès le premier tour. Résultat, pas de blessés mais les deux Mercedes sont contraintes à l’abandon.

Parti de la pole position, Hamilton s’est d’abord fait surprendre par son coéquipier au premier freinage. Alors qu’il tentait de reprendre la tête, le Britannique a été poussé dans l’herbe par l’Allemand qui s’est rabattu en pleine ligne droite. Le triple champion du monde a alors perdu le contrôle de sa monoplace, partie en travers sur l’herbe, et a heurté, en revenant sur la piste, l’arrière de la Flèche d’Argent. Les deux Mercedes ont alors tiré tout droit dans le bac à sable du virage 3 et les pilotes ont abandonné.

Un choc qui fait les affaires de Red Bull et de la Scuderia. Les Ferrari de Kimi Raïkonen et Sebastian Vettel montent sur le podium. La Red Bull de Daniel Ricciardo termine 4ème.

Jackie Stewart, roi d’Espagne

Il y a quarante-cinq ans, la Formule 1 avait un tout autre visage. En Espagne, il n’y avait pas encore de lieu unique pour le Grand Prix : chaque année, les pilotes alternaient entre Jarama, à Madrid, et Montjuic, à Barcelone. Cela ne faisait aucune différence pour Jackie Stewart.

Entre 1969 et 1971, le pilote écossais remporte chaque course qu’il dispute dans le pays et devient donc le premier pilote à gagner le Grand Prix d’Espagne trois années de suite. A ce jour, seuls Mika Hakkinen et Michael Schumacher ont réussi à reproduire cette performance.

En 1971, à Barcelone, Jackie Stewart est au volant d’une Tyrrell-Cosworth et sa nouvelle monoplace ne le déçoit pas. Avec elle, il fait des étincelles et remporte sa première victoire de la saison.

Cette année-là, comme en 1969, il remporte six des onze Grands Prix au calendrier et cette année-là, comme en 1969, il devient champion du monde. Jackie Stewart sera sacré une troisième fois en 1973 juste avant d’arrêter sa carrière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article