DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : la minorité des Hazaras revendique le droit à l'électricité

monde

Afghanistan : la minorité des Hazaras revendique le droit à l'électricité

Publicité

Ils manifestent pour avoir un accès permanent à l‘électricité. La minorité chiite des Hazaras est allée défiler à Kaboul pour protester contre le tracé d’un projet de ligne à haute tension, qui ne passe par leur région. Les manifestants ont tenté de marcher vers le palais présidentiel, mais les forces de sécurité leur ont barré la route avec un container.

Le projet de ligne à haute tension doit relier Kaboul au Turkménistan, sans passer par la province de Bamiyan, où vit la majeure partie de la communauté des Hazaras. Les autorités évoquent principalement des raisons financières.

Les Hazaras, eux, se sentent, discriminés. ‘‘On s’est rassemblé ici pour lutter pour nos droits, pour obtenir justice”, dit ce manifestant.

Seul 30% du territoire afghan est connecté aujourd’hui au réseau électrique, qui fait l’objet de pannes fréquentes. Les autorités ont fait de la modernisation du système une priorité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article