DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

JO de Rio : le maire se veut rassurant sur le virus Zika

monde

JO de Rio : le maire se veut rassurant sur le virus Zika

Publicité

A 80 jours des Jeux Olympiques de Rio, le maire de la ville se veut rassurant à propos du virus Zika. Si les infrastructures ne sont pas encore achevées, le risque sanitaire, lui, serait quasiment nul, à en croire Eduardo Paes.

En marge de l’inauguration d’un site olympique, il a déclaré qu’il ne fallait pas croire ceux qui comparent l‘épidémie de Zika au virus Ebola.

“ce n’est pas un gros poblème. Vous devez venir, vous pouvez venir, profitez ! C’est notre hiver et il ne fait jamais froid. Et je connais les Anglais, ils vont adorer Rio comme pendant la Coupe du Monde”, a voulu rassurer Eduardo Paes.

85 % des personnes affectées par le virus n’ont aucun symptôme. Il est surtout dangereux pour les femmes enceintes, à cause du risque de microcéphalie pour les nouveau-nés.

“Il y a partout des gens porteurs du Zika – dans mon immeuble, au travail, dans ma famille. On en connaît plusieurs et on est à quelques kilomètres du parc olympique. C’est impossible que le maire ne connaisse personne qui l’a. Il n’y a rien qui soit de nature à nous calmer”, estime Michele Camargo Moraes, une femme enceinte habitant Rio.

Au Texas, des scientifiques américains viennent de parvenir à cloner le virus, une étape importante dans la quête du vaccin.

En attendant, pour lutter contre la transmission sexuelle du virus, l’Australie a annoncé qu’elle allait distribuer à ses athlètes des préservatifs enduits d’un gel censé être antiviral.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article